Bon savoir

CHOIX, PREPARATION DU TERRAIN ET ENGRAIS

Choisir un emplacement lumineux. Les rosiers affectionnent le plein soleil mais ils pourront se satisfaire d’un  ensoleillement  de 4 heures par jour. Une exposition Est, Sud-est ou Sud-ouest ainsi qu’une terre vierge et profonde leur convient parfaitement. Si le sol est lourd et compact, on pourra l’alléger à l’aide de sable ou de terreau.

Dans tout les cas, il faudra travailler le sol sur une profondeur d’environ 50 cm  en y enfouissant un fumier bien décomposé (il ressemble au terreau et ne sent plus) ou un engrais organique, comme l’Or Brun (±1 Kg par rosier). Si le fumier est frais, il sera enfoui à minimum 50 cm de profond et 3 semaines au moins avant la plantation ou étendu entre les lignes, après celle-ci.

Si l’emplacement choisi était déjà occupé par des roses dans les 5 années précédant la nouvelle plantation, il est nécessaire de remplacer la terre. On échangera l’équivalent d’un seau de terre minimum (avec par exemple celle du potager) à l’emplacement de chaque nouveau rosier. La préparation reste identique.

Un sol bien préparé est une des clés de la réussite de vos plantations.

Plantation des rosiers racines nues (de fin octobre fin mars)

S’il ne gèle pas et que le sol est préparé, on peut planter de suite. Si vous n’êtes pas prêt ou que les conditions climatiques sont mauvaises, les rosiers peuvent patienter deux à trois jours dans un seau d’eau avant la plantation. Au-delà de ce  délais, il faudra mettre les bottes en jauge, couchées les unes à côté des autres en les recouvrant au ¾ de terre. Les racines étant sensibles aux gelées et à la sécheresse, exposez-les le moins possible à l’air libre.

Faites des trous d’une largeur suffisante afin que les racines s’étalent bien. Rafraîchissez les extrémités des racines par une taille à l’aide d’un outil bien tranchant. Retaillez les branches à 30-40 cm à partir du point de greffe. Entourez les racines de terre bien meuble, en évitant le contact direct du fumier (s’il y en a) avec celles-ci, remplissez  le trou de terre jusqu’à la moitié, secouez légèrement et de bas en haut afin que le substrat se répartisse bien entre les racines, comblez le trou pour que le niveau de la terre recouvre de 2 à 3 cm le point de greffe. Tassez modérément à l’aide du talon. Arrosez.

Plantation des rosiers en conteneur

Ils peuvent être plantés toute l’année sauf en période de gel ou de neige

Faites un trou deux fois plus important que la taille de la motte. Allégez bien le sol à l’aide de terreau et enrichissez celui-ci d’environ 1Kg d’Or Brun (engrais organique) par plant. Trempez le rosier 30 secondes dans un seau d’eau. Il faut que la  motte soit gorgée d’eau sans se défaire.

Dépotez-la prudemment pour ne pas la casser. Plantez afin que le point de greffe soit 2 à 3 cm sous le niveau du sol. Tassez modérément à l’aide du talon. Arrosez copieusement. Egalisez la terre.


Conseil du mois

Nous n'avons pas de conseils vous proposer actuellement.


Rue Lon Charlier, 227
B - 6927 Tellin
Tl. 084 44 51 96
Fax 084 45 63 39
info@derosesetdautres.be